De San Juan aux îles Galápagos : mon voyage en Equateur avec Double Sens

Par le 12 février 2016 dans nos voyageurs racontent
Latifa, 18 ans, est partie faire son premier voyage solidaire en mission à San Juan en Equateur avant de prolonger son séjour aux Galápagos.

Latifa, 18 ans, est partie faire son premier voyage solidaire en mission à San Juan en Equateur avant de prolonger son séjour aux Galápagos.

« Voyage magique, plein de découvertes de cultures, de traditions et d’environnements différents. Immersion dans le cœur des Andes Equatoriennes. Les Equatoriens aiment rencontrer de nouvelles personnes et sont très accueillants. Que des souvenirs magiques et inoubliables ».

Elle témoigne.

Cinq semaines de voyage authentique

Les deux premières semaines : Missions solidaires dans le village de San Juan. Nous dormions dans la super maison de Don Edgard.

La troisième semaine : Excursions dans le sud de l’Equateur

Les deux dernières semaines : Iles Galápagos et visite de la capitale Quito.

Carnet de voyage

Jour 1 : Rencontre avec les femmes de la communauté de Bacpancel

Premier réveil dans la maison de Don Edgar, maison très chaleureuse. Départ pour la garderie à pied (45 minutes de marche, en montée !). Nous avons rencontré les femmes du village. J’ai eu un gros coup de cœur pour Angelita, l’une des femmes de l’association de Bacpancel. Nous avons élaboré des petits chapeaux de paille appelés «  Sombreros de paratoquillas » puis nous avons déjeuné avec les femmes du village et quelques enfants.

Tous les midis, les femmes nous préparaient de supers repas composés d’une soupe de légumes puis d’un plat composé de riz, salade et viande. La cuisine équatorienne est riche et délicieuse. Je me suis régalée durant 5 semaines ! Après le déjeuner, nous avons rencontré les élèves ainsi que les professeurs puis nous avons fait des jeux tous ensemble. C’était très convivial et chaleureux.

Jour 2 : Fabrication d’une bibliothèque dans une garderie

Nous avons passé la matinée à la garderie : nous avons mis en place une activité de peinture sur les murs pour décorer la garderie, et nous avons peint les tables afin qu’elles soient plus chaleureuses. Nous avons aussi assemblé des planches pour créer une bibliothèque dans la garderie. Après le déjeuner, nous avons continué les peintures murales mais dans l’école cette fois-ci.

Jour 3 : Randonnée jusqu’à la cascade

Le matin, nous avons fait une randonnée pour atteindre et admirer une cascade qui était magnifique. L’après-midi nous avons fait des bols en papier avec les enfants.

Jour 4 : Activités avec les enfants

Le matin nous avons visité le potager de Monsieur Miguel qui est un homme très gentil, puis l’après-midi nous avons fait des bracelets avec les professeurs et les enfants.

Jour 6 : Participation à la fabrication traditionnelle du fromage local

Le matin nous avons trait les vaches du père de Maria qui est une des femmes de l’association de Bacpancel, puis nous avons fait du fromage avec le lait. C’était une matinée très atypique, j’en garde un excellent souvenir.

L’après-midi nous avons fait un spectacle de marionnettes pour les enfants. Ils étaient ravis.

Jour 9 : Initiation à la broderie   

Cette matinée-là, nous sommes allés chez l’une des femmes de l’association qui nous a montré son travail : la broderie. C’est très minutieux et très joli à voir, nous avons tous essayé de broder ! Ensuite nous sommes allés à la garderie afin de terminer l’aménagement de la bibliothèque, puis nous l’avons peinte.

L’après-midi nous avons fait de l’art plastique avec les enfants : peinture à la bougie et à la colle. En fin de journée, nous sommes allés dans le village de San Bartolomé pour visiter une fabrique de guitares, où l’art est transmis de génération en génération.

Jour 10 : Promenade jusqu’au plus haut sommet de la vallée  

Le matin nous nous sommes promenés pour atteindre le plus haut sommet de la vallée puis l’après-midi les enfants nous ont fait une démonstration de médecine ancestrale. C’était l'un de mes après-midi favoris, j’ai trouvé cette expérience très intéressante et enrichissante.

Jour 11 : Participation aux travaux des champs 

Nous avons désherbé, labouré et planté des petits pois dans un champ. C’était une première pour moi. L’après-midi, nous avons fait des origamis avec les enfants. Cette activité leur a beaucoup plu.

Jour 12 : Dernier jour au sein de l’école   

Le matin nous avons tondu des moutons au ciseau, c’était très drôle et c’était aussi une première pour moi. L’après-midi c’était jour de fête à l’école : nous avons fait un spectacle pour les professeurs et les enfants afin de les remercier pour leur accueil et les petites attentions qu’ils nous ont portées durant ces jours en leur compagnie. Nous avons fait une chorégraphie sur «  Hit the road Jack » de Ray Charles. Les enfants et les professeurs nous ont présenté les différentes traditions de l’Equateur : costumes, danse et nourriture. C’était encore une fois un après-midi exceptionnel !

Jour 13 : Déjeuner typique « Pampamesa » avant les adieux  

Dernier jour avec les femmes et les enfants. Le matin nous avons teint de la paille en différentes couleurs (jaune, vert, rouge…). Puis nous avons fait un déjeuner typique appelé «  Pampamesa ». Nous avons mangé sur la terrasse par terre sur un drap blanc, il y avait du cochon d’inde, du poulet, du riz, du maïs, des tomates, des haricots et des feves. C’était délicieux et très émouvant de pouvoir partager un moment pareil avec eux. Le concept de la Pampamesa est de partager un repas pour un évènement exceptionnel. L’après-midi nous avons fait de la zumba avec tous les enfants.

Afin de nous remercier, les femmes du village les femmes du village nous ont offert des cadeaux qu’elles ont elles-même élaborés : j’ai eu une magnifique boite en paille pour pouvoir y ranger mes bijoux. Les adieux furent très émouvants. C’est la fin de ces deux semaines totalement uniques et magiques !

Jour 14 : Début des excursions à Limon

Départ pour la semaine d’excursions, nous avons visité une rivière et avons pique-niqué là-bas. Une fois arrivés dans la ville de Limon, nous avons dégusté le plat local appelé « Ayampaco » : c’est une papillote de poulet dans une feuille de « Canna » (plante) cuite au feu de bois puis nous avons visité le marché.

Jour 15 : De Gualaquiza à Zamora 

Départ pour la ville de Gualaquiza où nous avons déjeuné dans un excellent restaurant (le chef cuisine pour le président équatorien). Arrivés à Zamora, nous avons logé dans un écolodge à l’entrée du parc National «  Podocarpus Capalinga ».

Jour 16 :  Randonnée inoubliable dans la réserve naturelle de Podocarpus

Levée à 3h45 pour se rendre au parc Podocarpus, arriver au lever du soleil et voir des oiseaux singuliers. Cette matinée est l’un de mes meilleurs souvenirs en Equateur . Une vue splendide et hors du commun. J’étais fière de nos 3 heures de randonnée ! Ensuite nous nous sommes dirigés vers la ville de Vilcabamba où nous avons visité une plantation de café bio. Puis nous avons diné et passé la nuit dans un hôtel très sympa.

Jour 18 : Initiation au Témascal, cérémonie de médecine andine 

Petit déjeuner à Vilcambamba puis départ pour Saraguro où nous dormions chez l’habitant. Notre hôte s’appelait Franco, d’une famille indigène de Quichkinchir. Nous avons déjeuné chez eux et c’était très bon. Nous avons rencontré l’oncle de Franco, Luis, avec qui nous avons bu de l’algave.

Le soir nous avons fait le témascal ; cérémonie de médecine andine. Un Temazcal est une sorte de hutte à sudation originaire des civilisations préhispaniques de l'Amérique du Nord. Il était utilisé lors de cérémonies de soins pour purifier le corps ou pour soigner certaines maladies, améliorer la santé, ou chez la femme pour accoucher. C’était très reposant.

Jour 19 : A la cascade sacrée Inca

Petit déjeuner chez Franco puis visite d’une cascade sacrée Inca.

Galápagos et souvenirs intacts

 

 Mon voyage s’est achevé aux Iles Galápagos, dont je garde d’incroyables souvenirs….

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires