Le centre de rééducation YIK N KENE

Par le 09 septembre 2014 dans news
Présentation du centre de Rééducation des Handicapés Yik N Kene

L’histoire du centre de rééducation

Créé en 1980 par des religieux, le centre de rééducation des handicapés (CRH) a pour but d’aider les personnes handicapées à se mettre debout et à réaliser leur insertion sociale. Le nom YIK N KENE signifie d’ailleurs « lève-toi et marche ». Le CRH relève du District Sanitaire de Koudougou.

Basé à Koudougou au Burkina Faso, le centre est l’unique service d’appareillage orthopédique et de rééducation de la région. Aujourd’hui, le CRH est divisé en 3 parties :

  • Le service de rééducation fonctionnelle
  • Le service d’appareillage orthopédique
  • L’infirmerie avec dépôt pharmaceutique

Aussi,  le centre dispose d’une structure de réinsertion sociale des handicapés ainsi que de l’école des Aides-kinésithérapeutes.

Les objectifs du centre

Afin de remplir ses objectifs, le centre propose diverses prestations :

  •          La rééducation fonctionnelle et l’appareillage orthopédique
  •          Les consultations et soins médicaux à l’infirmerie avec des médicaments à des prix accessibles pour la population.
  •          Une formation pour les élèves de l’école des Aides-kinésithérapeutes
  •          L’animation et la sensibilisation des populations des zones rurales et l’orientation des patients venant de loin.
  •          L’hébergement des patients habitant loin du centre.
  •          Un projet d’éducation/formation, d’initiation et d’alphabétisation pour les patients est en cours de création.

 

Les voyageurs en mission socio-éducative

Depuis cette année, Double Sens propose aux voyageurs qui le souhaitent de participer à une mission socio-éducative au centre de rééducation. Baggio, responsable du Burkina Faso a en effet proposé ce partenariat puisque, sur la période estivale, les femmes de l’Action Sociale et de l’Association des Veuves et Orphelins, structures sur lesquelles nous sommes présents, sont souvent occupées par les travaux agricoles et ne peuvent pas être régulièrement disponibles pendant la mission.

En ce sens, le CRH de Koudougou, où les enfants sont présents tout l’été, a pu bénéficier de la venue de certains de nos voyageurs. Leur mission était de proposer des activités ludiques, manuelles, et de soutien scolaire aux enfants du centre, et de l'aide à l'alphabétisation pour le groupe d'adultes, formé avec les femmes volontaires de l'AVO et de l'AS. Une mission socio-éducative qui a largement été appréciée du centre : "Tout roule à merveille ici" nous indique Baggio. Ces premiers retours du récent partenariat sont donc très encourageants pour la suite !


Ci-dessous, le témoignage de Muriel, partie en mission à Koudougou au mois d’août :

J’ai beaucoup plus reçu que donner. Ce n’était que de bonheur. Les enfants sont la richesse du Burkina et jamais je n’oublierai leurs sourires. Les burkinabés sont courtois, respectueux, intègres.

Commentaires


  • Yameogo Moïse | Il y a environ un mois

    Salut là famille yik n kene ce Yameogo Moïse je remercie le personnelles de yik n kene de ma rééducation et infiniment merci à mr. simplice et Bernard et Natallie que dieu vous bénisse Yameogo Moïse depuis San Pedro ci