Le tourisme solidaire : qu’est-ce que c’est ?

Par le 08 août 2019 dans news
Le tourisme solidaire semble devenir une forme de tourisme durable très appréciée par les voyageurs ces dernières années et pour cause : en plus de participer à la protection des populations locales et de leur environnement, le tourisme solidaire engendre de nombreuses retombées sociales, économiques et environnementales.

Le tourisme solidaire semble devenir une forme de tourisme durable très appréciée par les voyageurs ces dernières années et pour cause : en plus de participer à la protection des populations locales et de leur environnement, le tourisme solidaire engendre de nombreuses retombées sociales, économiques et environnementales.

Tour d’horizon de ce tourisme participatif vertueux.  

L’Histoire du tourisme solidaire 

La notion de tourisme équitable et solidaire en faveur des populations locales et de l’environnement, émerge dès la fin des années 1970, mais ne se structure réellement qu’au début des années 2000 grâce au secteur associatif. 

L’Union Nationale des Associations de Tourisme (UNAT) définit en 2006 le tourisme solidaire comme regroupant “les formes de tourisme ‘alternatifs’ qui mettent au centre du voyage l’homme et la rencontre et qui s’inscrivent dans une logique de développement des territoires.  L’implication des populations locales dans les différentes phases du projet touristique, le respect de la personne, des cultures et de la nature et une répartition plus équitable des ressources générées sont les fondements de ces types de tourisme.

Le tourisme solidaire est donc un tourisme construit en concomitance avec la volonté des populations locales, les demandes des voyageurs et les obligations des professionnels du tourisme.

Les acteurs du tourisme solidaire et les labels

La naissance du tourisme solidaire est intimement lié à l’associatif qui, de par sa nature, s’est longtemps concentré sur l’unique aspect social du tourisme solidaire. L’Association pour un Tourisme Equitable et Solidaire (ATES) est un pionnier dans le domaine et rassemble plusieurs dizaines d’associations de solidarité internationale qui proposent du tourisme équitable et solidaire. 

Pendant de nombreuses années, le tourisme solidaire est resté l’apanage des associations de tourisme. La cause étant la délicate mise en place d’un tourisme solidaire cohérent. 

En effet, pour permettre la création d’un cercle vertueux, il est indispensable de bâtir une relation de confiance privilégiée entre voyagistes, associations et locaux, et cela même avant de concevoir un séjour. C’est un processus long, mais des outils existent pour aider les professionnels à structurer leurs démarches responsables. 

Le label ATR (Agir pour un Tourisme Responsable), permet par exemple d’assurer la transparence et la cohérence des actions mises en place. Le site ATR, tout comme Voyageons Autrement, sont des portails d’informations précieux sur le voyage alternatif qui permettent de sensibiliser et d’enclencher une démarche responsable efficace.  

Découvrez notre vision du voyage solidaire >  

La nature et l'être humain : au coeur des préoccupations du tourisme solidaire 

Le tourisme solidaire met en avant les rencontres et les échanges entre locaux et voyageurs. Il soutient le développement local mais encourage également à la protection des ressources naturelles du pays. 

Particulièrement développé dans les pays du sud, le tourisme solidaire est un tourisme maîtrisé qui plébiscite les petits groupes pour favoriser l’échange. Les habitants peuvent ainsi prendre le temps de créer des vrais liens encourageant l'interculturalité. 

Les locaux deviennent les principaux interlocuteurs des voyageurs qui sont accueillis, nourris et logés au coeur des villages. En logeant chez l’habitant, le voyageur est sensibilisé aux traditions, aux coutumes, et à l’environnement dont dépendent les communautés. Aujourd’hui, grâce au tourisme durable, la parole est donnée aux premiers concernés par les dérives du tourisme de masse. 

En complète immersion chez les communautés, les voyageurs participent à une économie sociale et solidaire. Cette consommation responsable, en plus d'améliorer les conditions de vie, permet également la création d’emplois viables et durables pour la population (cuisiniers, guides, chauffeurs, coordinateurs locaux, etc..). Cette création d’emploi, en accord avec les principes du tourisme solidaire, entraîne une rémunération plus juste et un salaire souvent au dessus de la moyenne nationale du pays.

Des voyageurs de plus en plus engagés

Aujourd’hui, le voyageur solidaire souhaite apprendre, comprendre et vivre une expérience unique qu’il ne pourra pas vivre dans son environnement habituel. 

Lors d’un voyage solidaire, le voyageur peut par exemple prendre part à la réalisation de projets solidaires au côté de la population locale afin de contribuer à l’amélioration des conditions de vie sur place.

Ces initiatives sont proposées en accord avec les équipes locales et selon les besoins exprimés par les populations accueillantes et permettent d’allier tourisme et développement local. Vous pouvez ainsi contribuer à des ateliers socio-éducatif enAmérique Latine, ou des micro-chantiers en Asie ou encore participer à la restauration du patrimoine en Afrique. Ces actions permettent de s’investir concrètement dans une action, et pour les locaux, de répondre à un besoin immédiat. 

Ces vacances solidaires peuvent également, prendre la forme d’action de préservation de l’environnement comme par exemple, participer à la plantation de mangroves au Sri Lanka. 

Tourisme solidaire : une aventure possible partout !

Le tourisme solidaire, c’est découvrir l’Autre et c’est possible partout et pour tout le monde !  

Vous voyagez en famille? Partez à la rencontre des ethnies du Vietnam et prenez part à la construction d’un poulailler ! une activité ludique et à la portée de petits et grands. 

Vous êtes en couple? Envolez-vous pour la Namibie, et découvrez les merveilles de la faune locale tout en participant à un projet de conservation animalier en amoureux !

Vous partez en solo?Prenez votre sac à dos et plongez au coeur du Pérou, rencontrez les villageois de la côte pacifique et si le coeur vous en dit, joignez-vous au projet de restauration de bateaux de pêche ! 

Que vous soyez en famille, entre amis, ou seuls, jeunes actifs ou retraités, les seules compétences requises pour un vrai voyage solidaire sont la bonne humeur et l’envie de partager !

Découvrez tous nos voyages solidaires dans le monde 


 

Commentaires