Le Népal en groupe - Interview voyageurs

En novembre 2018, un petit groupe s'est envolé pour le Népal grâce au CE de CAPGEMINI. Un voyage participatif de 12 jours à la découverte de la faune et de la flore, mais surtout, de la culture et du mode de vie népalais. Les voyageurs ont ainsi vécu en immersion totale dans une communauté vivant à l'orée de la forêt de Bardia avec laquelle ils ont construit un enclos anti-prédateurs. De retour en France, Ingrid, Maxime, Sébastien, Thibaud et Florent nous racontent leurs impressions sur ce voyage hors du commun.

Fin novembre 2018, un groupe du CE Capgemini s’est envolé pour un voyage participatif de 12 jours au Népal. Le Népal, destination fantastique et envoûtante par sa grande richesse culturelle, son impressionnante faune et ses paysages uniques jonchés de jungles et de montagnes...

Sur place, les voyageurs ont vécu quelques jours dans une communauté locale vivant à l’orée de la forêt de Bardia. Là bas, les villageois se sont fixés comme objectif de réconcilier les habitants avec les animaux sauvages. Il est effectivement commun de voir un éléphant dévaster les rizières ou un léopard attaquer le bétail… Une vraie problématique pour cette communauté qui vit de l’agriculture ! Avec le soutien des villageois et avec l’aide d’un chef de chantier, ce joyeux groupe s’est donc attelé à la construction d’un enclos anti-prédateurs. Grâce à cette immersion totale, ce groupe a vécu une expérience riche de sens et d’émotions qui a permis de tisser des liens forts avec les Népalais qui les ont accueillis !

De retour en France, les voyageurs ont répondu à nos questions. Ingrid, Maxime, Sébastien, Thibaud et Florent nous ont fait part de leurs ressentis et souvenirs sur leur séjour passé à l'autre bout du monde...

Qu’est-ce qui vous a attiré vers le concept de voyage proposé par Double Sens ?

Florent : “J’ai apprécié la combinaison entre activité touristique et geste en direction d’une population locale…”

Ingrid : “Je suis très peu fan des voyages organisés traditionnels en groupe... Mais à la première lecture de ce séjour proposé au Népal, j’ai rapidement été interpellée par le programme aux activités variées avec un bon équilibre entre les visites culturelles, la découverte de la faune et de la flore et la proximité avec la population locale. Un programme original pour le Népal qui est généralement connu pour ses treks !”

Thibaud : “L’association entre la découverte culturelle et touristique du pays et le fait de pouvoir vivre de la même manière que les Népalais pendant quelques jours.”

Qu’avez-vous pensé de l’action solidaire menée sur place ?

Thibaud : “Protéger les élevages est une des priorités des villageois. Le fait de construire des abris en réutilisant des ressources qui ne servaient plus, tout en impliquant les habitants à ce projet, donne un aspect important à ces constructions.”

Ingrid : “Le besoin de protéger les chèvres des léopards est réel et les familles identifiées étaient réellement satisfaites de leurs enclos. C’est pourquoi j’espère avoir pu contribuer au maintien d’une bonne cohabitation entre les animaux sauvages et la population locale ainsi qu’à l’impact sur la vie économique grâce aux financements de l’hébergement dans les familles, les guides, les chauffeurs, le chef de chantier, la fourniture des tôles, des vis et pointes.”

Maxime : “Il semblait réellement nécessaire pour les familles de construire ces enclos anti-prédateurs, notamment pour une des familles dont le père dormait dehors à côté de l’ancien enclos des chèvres pour les protéger. De plus, la joie non dissimulée d’une des habitantes après la construction de son enclos faisait très plaisir à voir.”

Comment avez-vous vécu votre séjour avec le groupe ?

Ingrid : "La taille du groupe était parfaite. Il y avait une bonne cohésion, des valeurs communes et partagées, des bonnes rigolades… que du bonheur !"