Le Cap-Vert alternatif raconté par Laetitia, grande voyageuse Double Sens

Par le 18 juillet 2019 dans nos voyageurs racontent
Voyageuse assidue, Laetitia a l’habitude des séjours Double Sens. Ce qu’elle recherche à chaque fois, c’est l'échange et le partage avec les locaux. Cette année, avec son amie Mélanie, elle s’est tournée vers le Cap-Vert alternatif. Elle nous raconte son voyage, entre vie locale, baignades, apéritifs musicaux et randonnées...

Voyageuse assidue, Laetitia a l’habitude des séjours Double Sens. Lorsqu’elle part, ce qu’elle recherche avant tout, c’est le partage et les échanges avec les habitants. Cette année, avec son amie Mélanie, elle s’est tournée vers le Cap-Vert alternatif. Une plongée au coeur de la douceur de vivre dans les îles cap-verdiennes, entre vie locale, baignades, soirées musicales et randonnées. Des vacances reposantes qui lui ont permis de prendre le temps de profiter de cet atmosphère unique...

Comment connais-tu Double Sens ? 

J’ai découvert Double Sens en 2015. Je voulais à tout prix retourner au Cambodge, mais à travers un voyage qui sort de l’ordinaire ! J’avais envie de prendre le temps, en petit groupe, et de rester plus longtemps dans un même village afin de comprendre comment les Cambodgiens vivent au quotidien. J’avais également la volonté de me rendre utile à mon niveau c’est pourquoi j’ai d'abord choisi un voyage participatif. Depuis ce premier séjour réussi, j’essaie de partir avec Double Sens une fois par an pour partager des moments vrais et authentiques avec les locaux. Après deux séjours Double Sens au Cambodge, un au Bénin et un en Namibie, cette année, j’ai décidé de repartir pour la seconde fois au Cap-Vert.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire ce voyage alternatif au Cap-Vert en particulier ?

J’étais déjà allée au Cap-Vert en voyage participatif en 2016. Quand mon amie Mélanie, rencontrée lors d’un séjour Double Sens, m’a proposée de partir au Cap-Vert cette année, nous nous sommes tournées vers l’alternatif : parfait pour des vacances de plus courte durée et plus reposantes !

Quelles étaient tes attentes en partant sur cette destination ? 

J’avais envie de découvrir d’autres aspects de cet archipel où chaque île a son caractère et ses propres paysages ! Explorer Fogo, l’île volcan, marcher et dormir dans la ‘‘caldeiras’’... Et, comme toujours, je voulais vivre et partager avec les habitants à Maio.

Quelles ont été tes premières impressions quand tu es arrivée sur place ?

J’étais contente de retrouver un peu de chaleur et de sentir l’air marin. Nous sommes arrivés en pleine nuit, nous avions tous hâte de découvrir l’île au petit matin et que le voyage commence vraiment ! Arrivés à Maio, nous découvrons une île très sèche aux paysages arides. Nous nous sommes demandés comment les habitants arrivaient à cultiver sur ces terres, c’était impressionnant ! J’étais également ravie et impatiente de découvrir notre famille d’accueil et je n'ai pas été déçue. Notre ‘‘maman d'accueil’’ était super, très sympathique et riait tout le temps.

Comment s’est déroulé ton séjour avec les autres voyageurs ? 

Je suis partie avec une amie de voyage et collègue, Mélanie. Nous avons eu la chance d’être un petit groupe de 7, tous avec des caractères différents qui se complétaient parfaitement. Nous nous sommes très bien entendus car nous venions tous chercher la même chose : un voyage authentique. Tout le monde a mis du sien pour rendre ce voyage mémorable ! Après un voyage rythmé par de nombreux éclats de rires, nous sommes restés en contact via Whatsapp où nous nous envoyons régulièrement des messages, comme à l’occasion du dernier “J’irais dormir chez vous” tourné au Cap-Vert !

Peux-tu me parler de l’accueil réservé par vos hôtes dans le village de Ribeira Dom Joao ?

Nous avons eu la chance d'être hébergées dans la famille du boulanger ! Qui dit boulangerie, dit bonnes odeurs de pains chauds dès le matin. Notre hôtesse était très attentionnée et essayait de communiquer le plus possible avec nous, malgré la barrière de la langue. Nous avons vécu de très bons moments avec elle ! Son mari était plus réservé mais faisait attention à nous et à notre confort. Le petit garçon, tout timide les premières heures, était ensuite toujours avec nous ! 

Nous avons été vraiment bien accueillis par les familles qui mettaient les ''petits plats dans les grands'' pour nous faire découvrir leurs spécialités culinaires. Chaque midi, nous allions manger dans une famille différente, ce qui nous a permis de pouvoir faire la connaissance de tout le monde. 

Qu’est-ce qui t’a le plus surpris durant ton voyage ? 

La force et la volonté des Cap-Verdiens. Ils cultivent des terres tellement arides. Il n'a pas plu depuis des années ! Zac, notre hôte, nous a fait découvrir un petit potager de patates douces et d’oignons du village, seul endroit vert de l'île alors que tout le reste est sec et brûlé par le soleil.  

Des moments qui t’ont marquée ?

Des moments de complicité ! Avec Ramzi, la femme qui m’accueillait, lorsque je l’accompagnais vendre le pain pour la tournée du soir. C’est moi qui allais sonner aux portes et les habitants, d’abord surpris, étaient ravis que je parle quelques mots de portugais avec eux. Mon accent quand je leur demandais en portugais : "Combien voulez-vous de pain ?" les a beaucoup fait rire !

Ou encore avec les pêcheurs du village qui nous ont invité à venir  en mer avec eux. Ils étaient très heureux de pouvoir nous faire vivre leur quotidien et nous garderons tous des souvenirs de cette journée. Le lendemain, nous nous sommes régalés avec tout ce qui avait été pêché ! Et enfin avec la petite Laetitia que j'avais rencontrée à l'école et qui ne m’a pas quittée le dernier jour.

Quel est ton plus beau souvenir ? 

La dernière soirée au village. Nous avions décidé d’inviter nos familles et les enfants afin de partager un dernier moment tous ensemble. Les cap-verdiens sont de très bons musiciens, ils ont sorti leurs guitares et ont chanté des chants traditionnels, et nous avons dansé ! Tout le monde était ravi de cette soirée et cela reste l’un des plus beaux souvenirs de ce voyage.

Le plus beau paysage ? 

L’île de Fogo avec le Chã de la caldeira, la randonnée à l’intérieur du cratère et ses différents paysages noircis par la lave… La dernière éruption a détruit le villageMais nous avons eu la chance de pouvoir dormir dans le village en reconstruction. Cette nuit-là, nous étions réellement coupés du monde !

Un seul mot pour décrire ton voyage ?

"Esta fixe !" (prononcé "ça fiche !"), c’est du cap verdien et ça veut dire "C’est super !". Notre hôtesse le répétait tout le temps !

Pour finir, c’est quoi pour toi un voyageur responsable ?

C’est être respectueux du pays, des habitants et des coutumes locales. C’est également sortir des sentiers battus, éviter les grands complexes hôteliers pour aller à la rencontre des habitants, échanger et partager du temps avec eux. 

 

Découvrez notre voyage alternatif au Cap-Vert !

Voyage alternatif au Cap Vert  / 9 jours

Voyage alternatif au Cap Vert / 9 jours

Découvrez cet archipel aux multiples couleurs pour un séjour placé sous le signe de la détente !

à partir de 1890 € (aérien inclus)

Ressourcez-vous sur l'île de Maio, véritable havre de paix et laissez-vous surprendre par Fogo, l'île la plus insolite de l'archipel



Commentaires