Carnet de voyage | En immersion des Andes à l'Amazonie

Par le 04 janvier 2019 dans nos voyageurs racontent
Un voyage de 13 jours pour capturer en vidéo l'essence de nos séjour en Equateur. De rencontre en rencontre, je vous emmène au cœur de l'équateur, des Andes à l'Amazonie, pour une aventure humaine unique ! C'est parti !

Partie en Equateur du 7 au 20 décembre, pour accompagner le tournage de notre prochaine vidéo officielle, Roxanne, chargée de communication et développement durable chez Double Sens, vous raconte sa première expérience de voyage solidaire. 

 

 

Je ne sais pas par où commencer tellement ce voyage a été riche et plein de moments inoubliables. Nous avions 13 jours pour capturer en vidéo l'essence de nos voyages en Equateur, avec Jim Rosemberg derrière la caméra et David Rosemberg pour l'assister. 

Que serait une vidéo de voyage, sans voyageurs ? Pour faire partie de l'aventure, nous avons donc recruté Cécile & Albane, un duo mère-fille, ainsi que Cindy & Steves, deux influenceurs, tous passionnés de voyages. Pour encadrer le séjour, nous étions avec Pablo, notre guide/interprète/facilitateur, Anna, responsable locale, Olivia, responsable pays, et ses enfants, Mayua et Gaspar. (Mayua et Gaspar étaient plus là pour l'animation que pour l'encadrement ...)

Cette joyeuse petite bande, hétérogène et curieuse, était loin d'imaginer le voyage qu'elle allait vivre, portée par des rencontres exceptionnelles dans diverses communautés !

La communauté Saraguro

Après quelques heures sur des routes magnifiques se tortillant entre collines vertes et ravins vertigineux, nous avons retrouvé Franco, guide natif Saraguro. Franco, chamane, musicien, professionnel du tourisme (on ne compte plus ses talents), allait nous accompagner sur l'ensemble du séjour.

Le soir même, nous avons été accueillis comme des amis par les familles du village chez qui nous allions loger. Je ne saurais dire, qui de nos hôtes ou de nous, étaient plus heureux de notre présence. La maison de Maria et Luis m'a beaucoup marquée : les portes toujours ouvertes, les murs en terre et paille, la galerie en bois faite par la communauté lors d'une minga (travaux communautaires). La maison était à l'image des valeurs de la famille : ouverture, entraide, harmonie avec la nature

Pendant nos deux jours dans son village, Franco nous a fait découvrir la culture Saraguro, les rituels chamaniques, les savoir-faire propres à chaque petite communauté. J'étais surprise d'apprendre que les habitants des villages comme Saraguro portent encore leurs habits traditionnels. Il sont fait localement de A à Z : de l'élevage des moutons à la couture en passant par le tissage.

Gourmande que je suis, j'ai été choyée. Les femmes, Maria & Tamia, chez qui nous dormions, non seulement étaient de bonnes cuisinières, mais on voyait qu'elles y mettaient tout leur coeur pour nous faire plaisir. Un matin, Cindy et moi étions debout assez tôt. Quand nous sommes arrivées à la cuisine, tout le monde s'activait déjà pour nous préparer un petit festin. Nous avons donc eu le plaisir de préparer les empanadas avec Maria et Franco. 

Nous avons aussi appris la méthode de fabrication traditionnelle de la chicha, une boisson fermentée à base d'Agave - c'était très bon. Chaque nouvelle préparation est faite à base d'un échantillon de la dernière préparation et cela depuis de nombreuses années. C'est une boisson qui se transmet donc de génération en génération.