Koudougou, votre prochaine destination !

Par le 10 mars 2014 dans news
Des vacances à programmer, une envie d’immersion culturelle et de partage au sein d'une mission d'aide au développement, nous sommes là pour cela, et Koudougou au cœur du pays des Hommes intègres nous semble répondre à vos exigences !

La ville du Baobab

Koudougou est la troisième ville du Burkina Faso après Ouagadougou, la capitale et Bobo-Dioulasso. Située au centre-ouest du Pays dans la province de Boulkiemdé, la ville bénéficie d’un climat tropical avec une saison des pluies de juin à septembre et une température moyenne de 28°C, donc à priori nous pouvons vous garantir le soleil et sa chaleur ! Et vous pourrez dorénavant parler un peu plus de Koudougou, en apprenant à vos amis que l’emblème de la ville est le Baobab. Le prochain départ est le 19 avril, meilleure période si vous souhaitez trouver de la chaleur, du soleil !

Nos missions à Koudougou

Vous avez donc un premier aperçu de Koudougou, mais pourquoi ne pas vous rendre sur le terrain et participer à la vie locale en vous investissant dans un projet de solidarité. Double Sens vous propose la formule mission où vous intégrez l’Action Sociale ou l’Association des Veuves et Orphelins pour une mission éducative auprès des bénéficiaires (respectivement jeunes filles et femmes), ou bien le Centre de Santé et de Promotion sociale pour une mission de santé. Vous engager dans une mission ne signifie pas que vous ne profiterez pas du pays, loin de là : des journées d’excursions vous sont proposées pour allier solidarité et découverte culturelle !

Possibilité de partir tous les mois !

Double Sens vous propose ainsi des départs tous les mois dans le but de pérenniser nos missions de solidarité. Vous êtes curieux d’en savoir plus, de connaître les projets que nos anciens voyageurs soutiennent en voyageant avec nous, nous vous invitons à lire les dernières nouvelles. Nous vous proposons également d’aller lire Les Chroniques de Koudougou de Stéphanie Jouan pour avoir un aperçu de la vie quotidienne koudougoulè.

Commentaires