La découverte du Cambodge par Alice, voyageuse solidaire

Découvrir le Cambodge en participant à une mission de solidarité. Entre entraide et partage, immersion dans un pays aux sourires bienveillants.

A « Pourquoi le Cambodge ? » je  répondais « Pourquoi pas ?! ».

Me voilà embarquée à destination de ce pays dont je ne connaissais rien ; j’ai été frappée par l’énergie qui se dégage des villes à l’image de la capitale qui grouille de gens, de mobylettes,  de senteurs, de tout… dans une cacophonie et une apparente totale désorganisation, bien loin de nos concepts aseptisés d’européens. Mélange détonnant entre traditions et modernité, de cette jeunesse qui a un bâton d’encens dans une main et un smartphone dans l’autre !

Une immersion totale au cœur de la vie locale

Autre ambiance sur l’île de Koh Phdao : douceur et surtout temps de vivre ! Pas de superflu, pas de consommation de masse, pas de verrou aux portes (et parfois même pas de porte du tout !). Vie rythmée à l’ancienne, par le soleil. Que dire des locaux ? Rien que de les observer une journée entière est une leçon de vie. Se sentir si bien accueillis et acceptés,  les enfants avec leurs yeux scintillants qui accourent  vers nous avec une spontanéité qui nous fait parfois tellement défaut dans notre vie de citadins.

Et cette complicité teintée de pudeur qui s’installe à mesure que notre projet commun avance, pudeur qui ne demande qu’à s’effacer à entendre leurs rires résonner à chacune de nos bourdes d’occidentaux… car certes nous n’avons pas brillé par nos performances physiques et j’ai personnellement battu le records mondial de bêches cassées, mais nous avons tout de même réussi à la finir notre potager ! La preuve qu’avec solidarité et bonne humeur (et l’aide d’un professionnel !) on arrive à bout de tout.

 

Un séjour plus que positif

Ce fût pour moi une aventure extraordinaire, une aventure humaine, culturelle, et même sensorielle !  Une bonne de leçon de « lâcher prise » et de « vivre autrement » ; une aventure où on en apprend autant sur les autres que sur soi-même…bref une aventure à double sens ;)

Commentaires