Préparer son voyage solidaire !

Par le 07 avril 2015 dans news
Budget à prévoir, visa à faire, vaccins obligatoires, etc. Autant de petites choses à ne pas oublier pour son voyage !

Vous avez une super idée en tête, partir en voyage dans une destination qui vous est encore inconnue ? Les préparatifs sont parfois prise-de-tête et en arrivant sur le terrain… on se rend compte qu’on a oublié que la Mastercard ne passait pas, qu’une lampe frontale aurait été le pied, qu’un sac à viande aurait été plus pratique qu’un duvet, etc. Et pour parer à ces petits oublis, je vous propose un article-kit de préparation à votre voyage

En savoir un peu plus sur votre destination solidaire

Choisir une destination, programmer son séjour et atterrir sans rien connaître du terrain peut sembler un peu étrange… Mais pas impossible si l’on part l’esprit très ouvert. Néanmoins, il est recommandé de connaître un peu votre destination, notamment pour mieux s’intégrer dans la vie locale, ne pas passer pour le touriste qui ne connaît que son pays.

Une idée de la météo peut être intéressante pour remplir votre valise ! Regarder s’il y a des saisons spécifiques à la destination visitée. On ne sait jamais, la saison sèche pourrait vous tenter encore plus.
Autre point essentiel, il est important d’avoir connaissance de la monnaie locale, du coût de la vie, une idée du développement économique et peut être même être au courant de ce qu’il se passe au niveau politique. Ce dernier point pourrait vous être pratique pour une conversation avec des locaux, notamment en Afrique de l’Ouest où la majorité des gens en connaissent plus sur la politique française que nous-mêmes !

Et pour les plus perfectionnistes, ceux qui souhaitent vraiment être très très bien préparés, il est chouette de s’intéresser aux religions pratiquées, aux traditions présentent dans le pays (cela peut vous éviter de mauvaises surprises), de connaître quelques mots de la langue locale, avoir une idée des richesses culturelles et naturelles du pays !

En somme, avoir quelques idées sur ce qu’il se passe dans le pays, connaître les éléments culturels importants, être curieux, ouvert à la découverte culturelle !!!

Le budget de votre voyage solidaire

Sujet sensible, on aimerait tous pouvoir partir sans dépenser un centime, ou tout du moins se fier à un budget limité. Quelques trucs pour éviter les mauvaises surprises du compte en banque en rentrant :

Une idée pour faire des économies

Pour ceux qui ont la possibilité de partir hors-saison, c’est le premier moyen de faire quelques économies : les billets d’avions sont généralement moins chers, les séjours également et la vie sur place aussi ! Partir pendant les périodes creuses c’est aussi éviter l’affluence de tous les voyageurs !

Les incontournables frais liés  à votre voyage

Question frais liés au voyage, il faut penser au Visa obligatoire et payant pour de nombreux pays. Une petite visite sur le site de l’ambassade du pays est judicieuse pour connaître les formalités administratives.
Aussi, pensez aux vaccins obligatoires selon les destinations, un antipaludéen pour les régions à risque, etc. Pour l’aspect santé, il faut également prendre en compte un lapse de temps avant votre départ, certains vaccins se doivent d’être pris 2 semaines avant le départ.

Combien faut-il amener pour son voyage solidaire ?

Autre point à ne pas négliger, les dépenses sur place. Autrement dit, un petit appel à son banquier avant un départ à l’étranger peut être pertinent. Vous pourriez ainsi vous rendre compte que votre carte implique des frais supplémentaires élevés pour les retraits à l’étranger. C’est aussi le moment de consulter le taux de change, est-il mieux de changer sur place, partir avec des petites ou grosses coupures ? Il faut le plus souvent privilégier les grosses coupures pour bénéficier d’un taux de change plus intéressant.
Vous serez certainement amenés à acheter quelques souvenirs, n’oubliez pas de prévoir un petit budget correspondant au coût de la vie locale.

Par ailleurs, selon les différents pays, la culture du pourboire peut être présente et il convient de faire un geste en ce sens, notamment pour les chauffeurs et guides. Evidemment, il faut rester en accord avec le niveau de vie. Essayez d’avoir le prix d’une bière, d’un thé en tête pour vous faire une idée du pourboire qu’il vous paraît honnête de donner.

Les choses à ne pas oublier pour votre voyage solidaire

Selon les destinations quelques petits trucs indispensables pourront faciliter votre voyage, vous éviter des problèmes plus importants sur le terrain :

Son passeport ! On a tous déjà vécu un instant de panique en fouillant son sac à l’aéroport pour retrouver le passeport qu’on avait dans les mains 10 minutes auparavant, il serait vraiment dommage de l’avoir réellement oublié… Le must est de scanner passeport et autres documents d’identité qui pourraient vous servir en cas de vol ou perte pendant votre voyage. Vous les placez dans votre boite mail et vous aurez ainsi accès à ces documents partout dans le monde !

Le spray anti-moustiques. Pas évident pour un français de penser au spray en plein hiver, et pourtant ! Sans cette petite chose, impossible de dormir ou de se déplacer tranquille le soir dans la plupart des pays africains et asiatiques, et même en Amérique du Sud dans l’Amazonie. Un spray pour la peau ou pour les vêtements est très utile et vous évitera quelques désagréments. Aussi, malgré la chaleur de certains pays, les nuits sont souvent fraîches, prévoyez des vêtements un peu plus chauds pour vos soirées.

Question logistique, renseignez-vous sur les prises électriques, un adaptateur est peut être nécessaire selon le pays. Par exemple, en Equateur, un adaptateur 110 V est fortement utile. Pour nos voyages, nous vous conseillons également d’emporter une lampe torche ou lampe frontale pour vos déplacements nocturnes. Enfin, n’oubliez pas de débloquer vos portables afin de pouvoir y intégrer une carte SIM locale.

Voilà, vous êtes presque prêt à partir ! Dernier check au sac à dos/valise ! Les papiers d’identité sont bien dans votre boite mails ? Un dernier petit truc avant de prendre la route, les locaux sont friands des découvertes culinaires de votre pays/région, ils apprécieront également de voir les visages de vos enfants/parents sur quelques photos, un premier échange interculturel !

Commentaires