Partager le quotidien d'une famille au Vietnam

Par le 20 septembre 2016 dans nos voyageurs racontent
En partant avec Double Sens au Vietnam, j’imaginais rencontrer des peuples, des paysages, une culture… Et bien, j’ai rencontré plus. J'ai tout simplement rencontré des personnes qui vous donnent de leur temps, qui vous accueillent dans leur maison, dans leur quotidien, qui vous accueillent dans leur vie.

Partir seule en voyage solidaire

Quelle aventure ! En partant avec Double Sens au Vietnam, j’imaginais rencontrer des peuples, des paysages, une culture… Et bien, j’ai rencontré plus. J'ai tout simplement rencontré des personnes qui vous donnent de leur temps, qui vous accueillent dans leur maison, dans leur quotidien, qui vous accueillent dans leur vie et qui, au retour, font tout simplement partie de votre vie.

Les souvenirs sont nombreux : les fou-rires quand vous essayez d’apprendre quelques mots de leur langue, la saveur des plats cuisinés avec tant de gentillesse, les moments « sans parole » partagés autour d’un thé avec l’aïeule du village, la fierté d’avoir planté un champ de riz, les jeux partagés avec les enfants du village…

Tant d’émotions qui ne peuvent être résumées en quelques lignes.

En conclusion, juste un merci à ces hommes et ces femmes qui nous ont accueillis comme des personnes de leur famille… La grande famille de Double Sens.

 
Témoignage de Florence, 42 ans, partie 2 semaines en mission au Vietnam / été 2016.

 

Envie de partir ? Contactez-nous !

 

Commentaires