Madagascar, une terre de contrastes

Marina, Marie-Christine et Valérie étaient parties seules en voyage, destination : Madagascar !

Marina, Marie-Christine et Valérie sont parties seules en voyage, destination : Madagascar ! Elles ont entre 40 et 66 ans, travaillent dans l'enseignement, l'éducation, la psychologie, viennent de différentes régions de France... Pendant 2 semaines, elles ont participé ensemble à la mission d'animation socio-éducative dans un village sur les Hauts Plateaux, Ambato, et sont parties ensemble en excursions toute une semaine et pendant les week-ends. Voici leur témoignage !

 

"Pays de contrastes : 3 semaines à la découverte de villages aux modes de vie totalement différents des notres, une jeunesse se reposant sur des croyances ancestrales, une terre magnifique et des paysages splendides…

 

Participer à cette mission fut une expérience unique. 

En quittant la capitale malgache, Antananarivo, en empruntant la légendaire RN7, l'une des rares routes goudronnées de Madagascar, en direction d'Antsirabe, le paysage change rapidement.

Collines et rizières font leur apparition, parsemées de hameaux aux maisons aux murs de briques rouges et aux toits de chaume.

C'est la région des Hautes Terres.

La mission : des ateliers d’animation socio-éducative

15 jours dans cette région pour notre Mission à l'école publique d'Ambatofinandrahana. Il a fallu faire preuve d'imagination, de créativité, d'adaptabilité. L'équipe locale nous a beaucoup soutenues et aiguillées ; l'apprentissage du français est passé par le jeu, pour le plus grand plaisir des écoliers et le nôtre !

Quel plaisir de leur faire découvrir la peinture, les jeux de carte, les entendre chanter, les voir enthousiastes à l'idée d'un atelier lecture ou encore participer à un ballon prisonnier. 

Les excursions au fil de la RN7

C'est le cœur un peu lourd et la tête pleine de questions que nous avons quitté la mission pour emprunter la RN7 jusqu'au Sud-ouest de l'île. 

Les panoramas étaient tous plus grandioses les uns que les autres: non seulement les couleurs et les reliefs immenses mais également le silence absolu et général qui enveloppe tout l'ensemble. 

Fianarantsoa et sa ville haute restaurée, Ambalavao aux confins des Hautes Terres et du pays Betsileo et ses belles maisons à varangue, le Massif de l'Isalo, massif de grès érodé, offrant un panorama splendide sur la vallée. 

L'arrivée à Tulear représente le bout de l’aventure, la satisfaction d’avoir relevé le défi du Grand Sud.

Transfert en charrette à zébus jusqu'au bateau qui nous déposera à notre bungalow les pieds dans l'eau sur Anakao. 2 jours de détente et de baignade. 

Nous avons parcouru des km et la nature nous l'a bien rendu : des camaïeux de verts, de rouges, de jaunes ; des sourires d'écoliers à qui nous avons pu transmettre notre bonne humeur. 

Un vrai pays de contrastes. Nous le savions, nous l'avons maintenant expérimenté". 

Marie-Christine, Valérie, et Marina. 

     Séjours à Madagascar  

 

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à nous contacter : ingrid@doublesens.fr

 

 

 

Commentaires