La Cuisine traditionnelle à Madagascar

Par le 09 février 2016 dans news
A Mada, vous allez vous régaler ! Le riz, vary en malgache, est l’élément principal de la cuisine traditionnelle. Il est accompagné de viande ou poisson et de légumes, que l’on appelle laoka. Bonne dégustation !

D’une façon générale, la cuisine malgache est copieuse, épicée mais non piquante. Le riz, vary en malgache, est l’élément principal de la cuisine traditionnelle. Il est accompagné de viande ou poisson et de légumes, que l’on appelle laoka.  L’oignon, l’ail, la vanille, le gingembre, le curry, le coco, les tomates et les piments sont des assortiments prisés. 

Auteure de l'article : Flore Der Agopian*

 

Le riz, aliment du quotidien des familles malgaches

Le riz est présent à chaque repas. Il n’est pas égoutté, mais cuit jusqu’à absorbation de l’eau. Ce qui lui donne sa texture : mou et collant. Il sert également à faire une boisson traditionnelle, ranovola ou ranonapango. Cette boisson, servie chaude ou froide, consiste à faire chauffer de l’eau dans une marmite, dans laquelle il reste au fond une couche de riz brûlé. Très désaltérante, sa couleur est dorée et son goût assez amer.

Les plats traditionnels 

L’un des plats les plus populaires est le Romazava, un bouillon à base de viande de zébu et de brèdes. Le Ravitoto est l’autre plat national de Madagascar. On peut retrouver cette spécialité en Afrique, comme au Congo, Cameroun ou Gabon, sous le nom Saka Saka. Préparé dans ces pays avec du poisson, la recette malgache se fait avec de la viande. Ce ragoût de porc aux feuilles de manioc est très riche et très gras. Petites faims et régimes, s’abstenir !

Les spécialités varient selon les régions. Sur la côte nord-est du pays, beaucoup de plats sont à base de vanille et de lait de coco. Cette région, au climat humide, est connue pour sa production de vanille. L’épice a été introduite par des planteurs réunionnais à la fin du XVIIème siècle, et constitue aujourd’hui une part importante de l’économie du pays. Madagascar étant le premier producteur de vanille au monde. Comme toutes îles, le poisson et les crustacés sont évidemment des aliments populaires.

Les desserts de l’île Vanille

Côté sucré, les beignets Mofo baolina ou la pâtisserie à la cacahuète, koba vous raviront les papilles. Mais après des repas aussi généreux, les fruits sont le dessert favori. La saison des pluies à Madagascar est aussi la saison des fruits ! De novembre à mars, les fruits abondent. La diversité climatique de l’île offre une panoplie de fruits variés. Les fruits tropicaux sont cultivés sur la côte est et au nord du pays : bananes, litchis, goyaves, mangues, ananas. Les hautes terres centrales produisent des fruits tempérés, tels que les pommes, pêches, poires, fraises et abricots. Tous sont utilisés pour faire d’excellents jus frais et 100% naturels. 

 

Recette du Ravitoto pour 4 personnes

Temps approximatif : 1h30
* 500g de feuilles de manioc mixées
* 800g de viande de porc bien grasse (ex. échine)
* 1 gousse d’ail
* Sel, sucre
* Oignons
* Tomates
* Ciboulette
* Riz
 
Pour le riz : le Ravitoto utilise le gras de la viande de porc.
Il n’est donc pas nécessaire d’ajouter d'autres matières grasses pendant la cuisson du riz. 
Pour la viande : dans une grande marmite, faire cuire la viande, en morceaux, avec un fond d’eau.
Verser l’oignon coupé très finement. Ajouter une gousse d’ail hachée, une pincée de sucre et saler.
Dans le mélange, verser les feuilles de manioc mixées, avec une grande quantité d’eau.
Laisser cuire à feu moyen jusqu'à ce qu’il n’y ait plus d’eau (la couleur du jus sera noire).
Pour les achards : Couper les tomates en petits cubes, émincer l’oignon et la ciboulette.
 
Assaisonner de vinaigrette (citron, huile d’olive, sel).
Servir le riz avec la viande et les tomates.
 
A déguster chaud !
 
Mazotoa ! Bon appétit !
 

 

BON A SAVOIR !

Vous trouverez rarement des couteaux à table. Les malgaches se servent uniquement d’une grande cuillère, pour manger le riz, et d’une fourchette.

Quelques mots qui peuvent s’avérer bien utiles :

noana : faim

- mangetaheta : soif

rano : eau

-  sakafo : repas  

 

 Extrait du récit du voyage solidaire de Liliane - Madagascar / Mai 2015 :

"Très agréable. Le paysage est magnifique, la terre est souvent rouge, beaucoup d’espace, des rizières, des villages pleins de marchés, des étals colorés le long de la route. Le repas de midi est excellent, poulet avec des légumes avec piment pour ceux qui le désirent".

      Les voyages solidaires à Madagascar  

 

 

Flore est étudiante en Master à l'Université Paris III - Sorbonne Nouvelle. Elle a rencontré Double Sens via le Programme StartUp Ambassadeurs, dont le but est de faire découvrir aux étudiants l'univers des startups, en créant des partenariats sous la forme d'échanges mutuels de compétences entre l'entreprise et l'étudiant

 

 

Commentaires