FÊTER NOËL AUTREMENT, EN VOYAGE SOLIDAIRE

Par le 20 janvier 2016 dans news
Double Sens offre à ses voyageurs la possibilité de vivre une expérience unique : passer un Noël et un Nouvel an solidaires aux côtés des communautés locales

En cette période exceptionnelle, Double Sens offre à ses voyageurs la possibilité de vivre une expérience unique :  un réveillon au gré des couleurs vives d'un marché local burkinabè, un Noël solidaire autour d'un feu de camp avec la communauté deSaraguro dans la Cordillère des Andes équatoriennes, ou dans un hameau sur les rizières en terrasse au Vietnam, ou bien encore, un Nouvel An Khmer au Cambodge.

 

Dans une période de fêtes où tout le monde surconsomme, cette invitation au voyage utile se présente comme une véritable échappatoire : on peut choisir de passer les fêtes autrement.

Ainsi, certaines familles, voyageurs en solo, voyageurs en groupe, ont préféré troquer l’éternel Noël auprès du sapin contre un 25 décembre original au pied des baobabs :

« Ils nous ont tellement bien accueillis, des gens géniaux. Je n’oublierai jamais cette soirée avec de la musique traditionnelle et des chants autour d’un feu de camp. C’était fabuleux »
Julie,  Madagascar - Janvier 2015

 

 

Au Bénin, les missions de Noël et de Nouvel An solidaires consistent à préparer ces fêtes avec les enfants des orphelinats. « La mission de fin d'année est une mission spéciale ! », nous dit Delphin, notre coordinateur local, basé à Ouidah. « Tous les enfants participent, avec les voyageurs, à la confection d’arbres de Noël, de guirlandes en papier crépon, d’objets de décoration pour agrémenter les lieux ! Le soir du réveillon et jusqu’à l’aube, les voyageurs se réunissent à l’orphelinat pour passer du temps avec les enfants, en chant, en musique… » [1].

 

 

 

 Redécouvrez le récit d'une ancienne voyageuse de Double Sens : Une veillée de Noël pas comme les autres

Vers 22h nous décidons d’aller faire un tour dans le village de brousse, on entend des chants, c’est la messe de minuit, on y va et assistons à la fin : Tam-tam, chants, danses, etc. Puis on entend de la musique pas loin, on approche et ici c’est un bal qui bat son plein, on y reste quelques instants en buvant une bière (en guise de champagne), puis on rentre se coucher sur le toit de notre tata samba… La nuit de sommeil fut courte : dormir à la belle étoile, c’est vraiment le cas de le dire, sous la lune et les étoiles… une nuit de Noël !


[1] Notre engagement solidaire : Pour chacun de nos voyages, au-delà des retombées économiques équitablement réparties avec les communautés locales, nous reversons 50€ par voyageur à Frères de Sens, l'association des anciens voyageurs qui développe des projets solidaires dans les pays dans lesquels nous intervenons

Commentaires