ESS et entrepreneuriat social

Par le 19 novembre 2014 dans news
En ce mois de l'ESS, découvrez La Ruche, un espace de travail collaboratif dans lequel travaille Double Sens !

L’économie sociale et solidaire (ESS) peu considérée il y a vingt-ans est aujourd’hui un des moteurs de l’économie dans certains pays tel que la France. Outre sa place auprès du ministère de l’Economie, des groupes de recherches, des événements sont entièrement dédiés à ce système économique durable et respectueux. En ce mois de l’ESS, nous vous proposons de faire un point sur l’histoire et la définition de l’ESS, de vous présenter un espace de travail et une entreprise dédiés à l'innovation sociale : La Ruche et Double Sens.

Histoire et définition de l’ESS

Il y a plus de trente ans, la rédaction d’une Charte de l’économie sociale mettait en avant les actions et ambitions de l’économie sociale et solidaire : une nouvelle forme d’entreprise est née de la volonté d’allier l’activité économique à une réponse à des besoins sociaux identifiés.  En 1981, l’économie sociale est officiellement reconnue par un décret (le décret du 15 décembre 1981) et une délégation dédiée auprès du Premier Ministre est créée.

Depuis 2012, l’économie sociale et solidaire est représentée par le gouvernement français et rattachée au ministre de l’Economie. Afin de soutenir et développer le secteur, un projet de loi a été présenté au Conseil des ministres en 2013 et définitivement adopté le 21 juillet dernier[1].
Aussi, depuis 2008, l’édition nationale du mois de l’ESS (le mois de novembre) a été créée mettant avant des actions, des événements qui soutiennent l’économie sociale et solidaire

Pour cet article, afin de définir l’ESS nous reprendrons la définition du gouvernement : « Le concept d’économie sociale et solidaire désigne un ensemble d’entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondées sur un principe de solidarité et d’utilité sociale. Ces entreprises adoptent des modes de gestion démocratiques et participatifs. Elles encadrent strictement l’utilisation des bénéfices qu’elles réalisent : le profit individuel est proscrit et les résultats sont réinvestis. Leurs ressources financières sont généralement en partie publiques. »
L'ESS appuie son action sur le respect de critères éthiques, sociaux et écologiques, en mettant l'accent plus sur la personne que sur le profit.[2]

A leur échelle, les entreprises sociales s'inscrivent dans l'économie sociale et solidaire puisque "leur finalité est sociale, sociétale et/ou environnementale, le profit n'est pas une fin en soi mais un moyen, leur gouvernance est participative et elles évoluent en fonction des besoins du territoire où elles sont présentes" (source : APCE)

Les espaces de travail dédiés à l'innovation sociale

Depuis une dizaine d’années, l’innovation sociale prend de plus en plus de place dans le monde du travail. Or, être entrepreneur social, développer son activité, pérenniser son projet peut être compliqué lorsqu’on travaille seul, chez soi ou dans un bureau. Afin de pallier à cet isolement, des espaces de travail collaboratif sont apparus dont certains se sont consacrés à l’entrepreneuriat social. La Ruche, située le long du quai de Jemmapes à Paris est un très bon exemple. Créé en 2008 d’une collaboration entre plusieurs entrepreneurs sociaux, cet espace, grand de 600m² accueille aujourd’hui près de soixante-dix associations, entreprises et fondations dédiées à l’innovation sociale[3].

La Ruche a pour objectif de permettre aux entrepreneurs sociaux d’évoluer dans un environnement favorable. Autrement dit, La Ruche propose des animations, des événements en lien avec les besoins des entrepreneurs. Elle incite les entrepreneurs à créer des groupes de réflexion, de travail pour se soutenir, pour s’aider, se développer dans tel ou tel domaine. La Ruche propose également une veille sur l'information dédiée à l’économie sociale, donne la possibilité de créer ses propres événements, etc. L’espace de travail est alors un véritable lieu d’échanges, de partage d’idées, de collaboration, d’innovations sociales !

Les secteurs d’activités de l’ESS, de l'entrepreneuriat social

A partir du moment où le projet va créer un impact social, répondre à un besoin social, soutenir des projets sociaux, alors effectivement tous les secteurs d’activité peuvent être représentés. L’innovation sociale et solidaire regroupe des structures de toutes les tailles, en ville comme en campagne. Les loisirs, le secteur bancaire, les droits de l’Homme, la réinsertion sociale, le développement durable, le logement, etc sont représentés dans l'ESS et l'entrepreneuriat social[4] Pour reprendre l’exemple de la Ruche, les droits de l’Homme sont représentés par des structures comme Info Birmanie et Singa ; les loisirs par Yoola, Double Sens ; le logement par Coab ; l’énergie et l’environnement par Microsol ; la prévention budgétaire par Crésus, etc.

L’entrepreneuriat social et le tourisme solidaire

Allier économie et impact social est donc possible. Prenons par exemple le secteur des loisirs et cherchons à comprendre comment une entreprise peut être dédiée au développement social. Double Sens est une agence de voyages classiques mais propose des voyages solidaires ce qui la rend un peu moins classique. En effet, de par ses engagements sociaux, ses valeurs, Double Sens a souhaité allier développement économique et impact social. Plus précisément, l’agence de voyages solidaires se dédie au développement économique local dans les pays où elle intervient.

En quoi Double Sens est une agence de voyages solidaires?

Créée en 2006, l’agence de voyages Double Sens est précurseur du tourisme solidaire et tient sa singularité dans son investissement dans l’aide au développement.

En effet, tout d’abord, Double Sens s’engage dans le partage équitable des retombées économiques des voyages avec les communautés d’accueil, permettant ainsi une rémunération juste des équipes locales.

En outre, Double Sens s’engage à verser 50€/voyageur à Frères de Sens, l’association des anciens voyageurs qui finance des projets d’aide au développement dans toutes destinations de l’agence. Double Sens garde donc un lien privilégié avec les anciens voyageurs qui souhaitent poursuivre leur action solidaire en adhérant à l’association. Pour en savoir plus sur les projets suivis, n’hésitez pas à consulter la page dédiée.

Par ailleurs, de par la volonté de travailler avec les communautés locales, Double Sens emploie une trentaine de salariés dont 26 sur le terrain. Pour une PME (Petites et Moyennes entreprises), ce chiffre montre un réel investissement pour le développement économique local.

Enfin, de par la participation à des projets de développement via ses voyages en mission, Double Sens participe activement à l'amélioration des conditions de vie de communautés locales. Au Cambodge, à chaque voyage un chantier est réalisé au profit d'une famille d'une île du Mékong (poulailler, porcherie, toilettes, cuve à eau ou système biogaz) ; En Equateur, les voyageurs participent notamment aux tâches quotidiennes agricoles des habitants du village et animent le centre pour enfants ; Au Bénin et Burkina Faso, des missions éducatives, socio-éducatives, de santé et de formation professionnelle ont été mises en place avec les associations locales, répondant aux besoins des populations ; Enfin, à Madagascar, les voyageurs interviennent dans une école pour la rénover et proposer des activités socio-éducatives en relation avec le programme scolaire.

 
 

En l'espace de quelques années l'économie sociale et solidaire est devenue un pilier de l'économie française. Alors que le secteur public et le secteur privé voient des taux de croissance négatifs entre 2008 et 2011, le secteur de l'ESS affiche des taux de croissance positifs (Source: Atlas de l'Economie Sociale et Solidaire 2014 - Tableau ci-dessous). Des chiffres positifs qui valorisent l'engagement d'une société de plus en plus soucieuse des valeurs sociales et sociétales.

 


[1] http://www.economie.gouv.fr/cedef/economie-sociale-et-solidaire

[2] http://www.ge.ch/visites-durables/visites/itineraire-decouverte-ess.asp

[3] www.la-ruche.net

[4] http://www.avise.org/sites/default/files/atoms/files/20140204/2012_LAtelier_GuideCreateurEss.pdf

Commentaires